Un palangrier nouvelle génération

 

Construit par les chantiers PIRIOU pour affronter l’océan glacé des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), le Cap Kersaint est doté d’une propulsion diesel/électrique pour une meilleure gestion de la consommation et une réduction de son empreinte carbone. 3 diesel alternateurs fournissent donc la puissance électrique nécessaire à l’entraînement des 2 propulseurs azimutaux qui lui confèrent une excellente manœuvrabilité et une grande souplesse d’utilisation. La redondance de ces équipements associée à une structure de coque renforcée (Certification « Ice class 1C » du Bureau Véritas) font du Cap Kersaint un navire particulièrement sûr et adapté aux eaux hostiles de l’Antarctique.

Pensé en concertation avec son équipage, ce navire se distingue par son design novateur intégrant une rampe arrière pour le filage et un « moon pool », puits central permettant de remonter la ligne. Outre l’amélioration des conditions de travail des marins et de leur sécurité, ces aménagements permettent d’éviter les captures d’oiseaux. Un point clé du respect de l’environnement prôné par Cap Bourbon.

Le moon-pool du Cap Kersaint

 

 

 

Caractéristiques

Longueur 59,45 m
Largeur 12,80 m
Vitesse 12 nœuds (environ 22,22 km/h)
Propulsion 2 x 1 000 kWh
Autonomie 90 jours
Équipage 28 membres + 1 observateur des TAAF
Volume des cales frigorifiques 900 m3 à -25°C